Si tu avais connu mon père, tu en aurais appris l’honnêteté.

Je t’appelerais Ahmadinejad; c’est trop difficile pour moi de te donner du Monsieur (qui s’addresserait à quelqu’un d’honorable et que l’on respecte). Je vais t’ écrire pour présenter mon père à la personne qui l’a arrêté.

Tout d’abord, je dois te dire que mon père est un révolutionnaire. C’est grâce à ce qu’il a fait que l’ancien régime Pahlavi a vu sa fin. Il est temps d’ouvrir une nouvelle ère en Iran, dédiée à la dévotion révolutionnaire qui l’a habité toute sa vie.

Savasi-tu que mon oncle a donné sa vie pour son pays pendant la guerre? C’est un vrai martyr (Shaïd). Si notre pays a été sauvé et n’est pas tombé en des mains étrangères, c’est grâce aux hauts faits de mon père et de ses amis. Ils ont risqué leurs vies au nom de Dieu (Allah) en obéissant aux ordres de l’Ayatollah Khomeiny pour que notre pays ne s’effondre pas. Tous ignoraient ce que serait le futur de notre grande nation, aux mains de gens qui n’ont absolument aucun respect, ni pour eux, ni pour leur lutte.

Savais-tu que, pendant la précédente révolution, mon père a affronté des fusils, armé de sa seule plume et qu’il a envoyé des messages à des endroits de notre nation qui ignoraient tout de la révolution? Même s’il est physiquement absent de notre révolution, les âmes des enfants de la Révolution Islamique, les gens de ma génération, entendent son message.

Savais-tu que mon père fut le directeur de l’agence d’informations de la République Islamique (IRNA) aux Nations Unies ?

Savais-tu que mon père fut le Directeur de la Presse Locale au Ministère de la Culture d’Iran?

J’aurais voulu que tu connaisses mon père pour en apprendre l’honnêteté, le sens du sacrifice et la faculté de diriger. Mon père défend la pureté de l’Islam mais toi, tu ne fais que te défendre toi-même égoïstement, sans défendre la vraie religion.

Pendant de nombreuses années, mon père a essayé de sauver le système électoral de notre république. Il voulait que le monde sache qu’en Iran, le vote du peuple était aussi pur que les anges dans le ciel. Ceux qui rejettent les voix du ciel devraient être chassés de notre paradis sur terre. Mon père désirait la démocratie pour l’Iran. Tes calibreurs et toi-même sacrifiez et abusez de notre chair et de notre sang pour vos intérêts bassement terrestres.

Après de nombreuses années sous ta loi, nous avons vu la vraie nature de ton âme. Elle n’est pas faite de lumière mais de mensonges et d’oppression. Je sais que, si tu te regardes dans un miroir, ton propre reflet fuit ton âme.

La censure et la dissimulation ne cacheront pas la vérité aux yeux du monde et du people d’Iran. Ils te considèrent comme un traître à son propre peuple, qui a arrêté des révolutionnaires comme Abtahi, Tajzadeh, Mirdamadi et combien d’autres. Il te faut savoir que le peuple d’Iran et que le monde ne te respectent pas Ahmadinejad, il te faut savoir que l’histoire vous jugera, toi et mon père, selon vos actes respectifs.

Voici un court poème

Je sais, par la croissance de l’épinette qu’une personne corrompue ne deviendra pas un homme de bien grâce à des épines.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: